DERNIÈRE MISE À JOUR : 21/03/2024

Le métier d’animateur en Ehpad Korian

Partager cette page :
Le métier d’animateur en Ehpad Korian

Véritable chef d’orchestre de l’animation et de la vie sociale au sein d’un établissement, l’animateur joue un rôle-clé dans le bien-être physique et moral ainsi que dans le maintien, le plus longtemps possible, de l’autonomie du résident. Audrey Dubois, Responsable animation et vie sociale France chez Korian, nous explique dans le détail le rôle et le quotidien d’un animateur dans nos maisons de retraite.

Quel est le rôle de l’animateur en maison de retraite Korian ?

Le rôle de l’animateur est de concevoir et de proposer des activités, de mener des projets et des événements en fonction des centres d’intérêt, des habitudes de vie et des envies des résidents.

« L’animateur rythme les journées des résidents selon leurs souhaits et contribue à leur donner des repères. Il veille à ce que tous les résidents aient au minimum un temps de vie sociale adapté à ses capacités, qu’il soit individuel ou collectif », explique Audrey Dubois.

Quelles sont les missions de l’animateur ?

Ses missions sont nombreuses. Pour les mener à bien, l’animateur travaille en étroite collaboration avec le directeur et l’ensemble des professionnels de l’établissement, mais aussi avec les familles et les bénévoles intervenant sur l’établissement.

Ecrire et Structurer le projet d’animation de l’établissement

Chaque maison de retraite possède un projet d’établissement comprenant des axes stratégiques dédiés à l’animation et à la vie sociale.

À partir de ces axes stratégiques, du bilan d’animation de l’année passée et en se basant sur les envies des résidents et les appétences des collaborateurs, l’animateur construit le projet d’animation pour l’année. Qui est présenté et validé par le directeur

Le projet d’animation décliné par axes doit correspondre aux centres d’intérêts de tous les résidents présents.

Il décline ensuite ce projet en un programme d’animations mensuel et hebdomadaire qu’il propose aux résidents selon leurs envies et leurs capacités.

Ce programme d’animations mensuel pourra être revu à minima< deux fois par an, dans le cadre de la commission d’animation auxquels les résidents, leurs proches et de futurs partenaires sont conviés « L’objectif est de faire le point sur les réussites et les axes d’amélioration pour ensuite ajuster les propositions d’activité, de festivité et de projet », explique Audrey Dubois.

C’est aussi l’occasion de présenter les projets aux partenaires potentiels.

Accueillir chaque nouveau résident

L’animateur se présente dans les jours qui suivent l’entrée du nouveau résident dans l’établissement. Il lui explique le programme d’animation et recueille ses envies, ses habitudes de vie et ses centres d’intérêt.

L’animateur organise mensuellement un cocktail de bienvenue pour présenter les nouveaux résidents à l’ensemble des membres de l’établissement. Ce cocktail, qui peut prendre la forme d’un brunch, d’un goûter ou d’un repas, est l’occasion de vivre un moment convivial et gourmand.

Le nouveau résident est également présenté à ses voisins de chambre, ses voisins de table afin de faciliter l’ intégration dès son entrée.

Organiser et mener des activités

L’animateur propose quotidiennement des activités très diversifiées auxrésidents en se basant sur leurs centres d’intérêt et leurs envies :

  • activités manuelles et loisirs : ateliers créatifs divers et variés, jeux de société… ;
  • activités culturelles et voyages : documentaires, diaporamas… ;
  • activités cérébrales et interactions : quiz, ateliers mémoire, rencontres intergénérationnelles… ;
  • activités sport et bien-être : activités physiques adaptées (karaté, boxe, escrime…), massages, ateliers beauté… ;
  • activités de vie quotidienne : couture, cuisine, jardinage, entretien des animaux…

« Parfois, des sorties sur quelques jours peuvent être organisées », ajoute la Responsable animation et vie sociale France chez Korian.

Durant la semaine sont proposées une activité le matin et deux activités l’après-midi tandis que le week-end, deux activités par jour sont organisées. L’animateur mais également les soignants ou encore des intervenants extérieurs (bénévoles ou prestataires) assurent la continuité des activités, 7jours/7.

La coordination sera portée conjointement par l’animateur et l’IDEC.
 

S’adapter aux besoins et envies de chacun

L’outil principal sur lequel l’animateur s’appuie pour répondre de manière individuelle est le projet personnalisé auquel il contribue avec les autres membres de l’équipe.

L’animateur organise et mène les activités selon différentes techniques d’animation afin de s’adapter à chaque résident. « Par exemple, lors d’un atelier cuisine, la lecture de la recette pourra être proposée à 2 résidents ayant la capacité de le faire et aimant prendre la parole. La constitution de groupes permettra aussi de favoriser l’initiative et la participation selon l’envie de chacun.», explique Audrey Dubois. « L’objectif est d’inclure et de faire participer chaque résident autant que possible, en leur proposant des choses sans jamais rien leur imposer. »

La prise en compte quotidienne des envies des résidents d combinée à une connaissance personnalisée de chacun et aux informations transmises par l’équipe soignante (notamment sur l’état de santé) permet d’ajuster au mieux les propositions d’activités.

Échanger avec les familles

« L’animateur a également un lien très important avec les proches. il se rendra disponible selon le planning d’activités journalier pour les rencontrer, recueillir des informations complémentaires sur les résidents et leur présenter la vie sociale », explique Audrey Dubois.

Il propose d’ailleurs régulièrement aux proches de participer aux activités de plusieurs manières :

  • en leur donnant la possibilité de se joindre spontanément à une activité en cours lorsqu’un membre de la famille se trouve en visite dans l’établissement ;
  • en envoyant une invitation aux membres de la famille pour une activité spécialement organisée pour eux et le résident, tels qu’un atelier floral, un atelier culinaire ou un atelier bricolage ;
  • en leur offrant la possibilité de co-animer ou d’animer seul une activité selon leur talent, comme celui de jouer d’un instrument de musique ou animer une conférence sur une thématique de leur choix.

« L’objectif est vraiment d’inclure la famille dans la vie sociale du résident, pour favoriser le du lien, créer des souvenirs et faciliter l’ d’échange entre la personne accueillie et ses proches », souligne la Responsable animation et vie sociale.

Les familles sont également invitées aux nombreuses festivités de l’établissement telles que les anniversaires, les événements annuels, les escales gourmandes (rdv mensuel où le temps d’une journée les menus et les activités proposés sont coordonnés sur une thématique commune), , ou encore les temps forts Korian (tels que la journée Alzheimer, la journée des centenaires…).

Informer et communiquer sur la vie sociale dans nos maisons

L’animateur communique régulièrement en interne sur le programme d’animations mensuel et hebdomadaire via de l’affichage papier et/ou sur écran afin de partager la vie des maisons. Nous offrons aussi aux familles des photos de leur proche prises durant les animations ou les événements qu’elles retrouveront sur le mur de photos installé à l’accueil de l’établissement. De beaux souvenirs à partager et à garder.

En externe, chacun peut découvrir la vie sociale via des posts Google ou pour les familles et les proches, grâce à la newsletter mensuelle « Le petit journal de l’établissement » ainsi que par l’application Korian Familles.

Comment la direction médicale accompagne-t-elle les animateurs de chaque maison Korian ?

Au sein de la direction médicale, le pôle Accompagnement Non Médicamenteux (ANM) composé d’une équipe dédiée, a notamment pour mission, l’intégration des animateurs, l’animation de la communauté professionnelle et l’harmonisation des outils et procédures. Nous sommes toujours présents pour accompagner les animateurs, répondre à toutes leurs questions et construire les bases d’une vie sociale la plus épanouissante possible pour les résidents explique Audrey Dubois.

Plus d’articles

Direction et relation familles
05/04/2024

Direction et relation familles

Le directeur d’établissement comme le responsable relation familles vous accueillent et sont toujours disponibles pour répondre à vos questions.
153 vues
Accueil et Administration
05/04/2024

Accueil et Administration

Les chargés d’accueil des maisons Korian, présents en roulement du lundi au dimanche vous reçoivent, vous orientent et vous accompagnent avec ou sans rendez-vous.
129 vues
Hôtellerie et restauration
05/04/2024

Hôtellerie et restauration

Prendre soin de nos seniors, c’est aussi le rôle des équipes hôtellerie-restauration, qui s’investissent pour offrir aux résidents des prestations de haute qualité.
153 vues
Nos équipes médicales
05/04/2024

Nos équipes médicales

Nos maisons de retraite sont constituées d’une équipe médicales multidisciplinaire accompagnant les résidents 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
264 vues
L’animation et la vie sociale
05/04/2024

L’animation et la vie sociale

Nos maisons de retraite sont de vrais lieux de vies ! Découvrez l’importance de l’animation en Ehpad et les nombreux temps forts qui rythment la vie des résidents.
104 vues