DERNIÈRE MISE À JOUR : 19/03/2024

Le métier d’aide-soignant(e) en EHPAD Korian

Partager cette page :
Le métier d’aide-soignant(e) en EHPAD Korian

Les aides-soignant(e)s en maisons de retraite Korian travaillent main dans la main avec l'ensemble de l’équipe pluridisciplinaire pour assurer une prise en charge globale et adaptée à chaque résident. La bienveillance et l'écoute dont ils font preuve, font d’eux le pilier d’un bon accompagnement des aînés. Découvrez le métier d’aide-soignant(e) à travers le témoignage de Soumaya Saïd, aide-soignante au sein de l’Ehpad Korian Lo Solelh à Béziers.

Quel est le rôle d’un(e) aide-soignant(e) en maison de retraite Korian et quelles sont ses principales responsabilités ?

« Le travail d’aide-soignant(e) est un travail d’accompagnement, d’écoute, de communication et d’équipe », explique Soumaya Saïd.

L’aide-soignant(e) accompagne le résident dans tous les actes de la vie quotidienne, du lever au coucher : les soins d’hygiène, la prise des repas, les activités de loisir et les thérapies non médicamenteuses.

« Toujours à l’écoute et présente, l’aide veille à son confort et à son bien-être physique et émotionnel. Nous aimons notre métier, nous aimons les résidents et ils nous le rendent bien. Je rigole beaucoup avec les résidents, cette relation privilégiée est source d’épanouissement », explique l’aide-soignante.

« Nous sommes également en contact direct avec les familles des résidents en visite dans l’établissement. Nous pouvons répondre à leurs questions ou les rediriger vers les infirmières lorsqu’ils souhaitent des informations plus médicales. »

Comment les aides-soignant(es) collaborent avec les autres membres du personnel ?

La prise en soin des personnes âgées nécessite une collaboration constante de tous les membres de l’équipe : ​médecin coordonnateur, médecins traitants, ​infirmiers, ​​ergothérapeutes, kinésithérapeutes, ​psychomotricien, ​psychologue

« Dans notre travail d’aide-soignante, la communication avec l’équipe est essentielle », explique Soumaya Saïd. « Nous avons un grand rôle d’observation et avons pour mission de faire remonter toutes les informations en permanence. »

Les transmissions

« Nous effectuons des transmissions écrites tout au long de la journée, pour relater toutes les informations importantes concernant le résident : une chute, un refus de faire la toilette, un changement dans le comportement… »

« Nous avons également une transmission orale, chaque matin avec toute l’équipe soignante de l’établissement. Les résidents nous communiquent beaucoup d’informations, c’est le moment d’en faire part au reste de l’équipe. Nous pouvons aussi, par exemple, solliciter l’ergothérapeute lorsque nous remarquons qu’un résident a besoin d’un nouveau lit ou d’un fauteuil adapté pour lui apporter plus de confort. »

La communication constante avec les infirmières

 

« Nous sommes au plus proche des résidents, nous les connaissons très bien. Nous sommes donc généralement les premières à remarquer un changement. Dès que nous constatons une évolution chez le résident, nous appelons immédiatement une infirmière. »

« Dès le petit déjeuner et la toilette le matin, nous faisons remonter nos observations : un résident moins en forme que d’habitude, une baisse de moral, un problème cutané, un refus de descendre manger ou de prendre ses médicaments… Nous appelons les infirmières. »

Grâce à cette communication permanente, elles peuvent ensuite prendre les bonnes décisions, intervenir pour mettre en place un soin, contacter le médecin ou, selon la problématique, un autre professionnel de santé pour une prise en charge adaptée du résident.

Les formations

« Chaque semaine, nous avons des formations avec l’infirmière coordinatrice (IDEC) de l’établissement », explique Soumaya Saïd. « Celles-ci peuvent porter sur différentes thématiques comme les thérapies non médicamenteuses (TNM), les soins d’hygiène, l’utilisation du lève-personne… Si nous avons des besoins ou lorsque nous rencontrons des difficultés particulières, nous pouvons le transmettre à l’IDEC qui met ensuite en place une formation adaptée. »

Comment l’aide-soignant(e) gère les situations d’urgence ?

« Lorsqu’un résident fait un malaise ou une chute, par exemple, notre premier réflexe doit être de contacter immédiatement une infirmière », explique l’aide-soignante.

« Nous mettons en sécurité la personne âgée, nous lui apportons un verre d’eau si elle en a besoin et nous restons à ses côtés pour la rassurer jusqu’à ce que l’infirmière arrive. Notre rôle est de donner l’alerte, d’être présentes, mais d’attendre les directives d’une infirmière ou du médecin pour agir. »
 

Comment se déroule une journée type d’aide-soignant(e) en EHPAD Korian ?

« Dans notre établissement, nous sommes 5 aides-soignantes et sommes encadrées par une aide-soignante référente. Nous sommes rattachées à des étages, nous avons chacune nos missions, mais travaillons en équipe. L’entraide est primordiale », explique Soumaya Saïd.

Le petit-déjeuner

« Le matin, nous commençons par installer les résidents en salle à manger pour le petit-déjeuner. Nous les accompagnons et aidons ceux ayant besoin d’assistance. »

Les soins d’hygiène

« Ensuite, c’est le moment de retourner en chambre pour réaliser les soins d’hygiène. Nous réalisons la douche et la toilette dans le respect des souhaits de chaque résident. Nous ne faisons pas tout à leur place, mais encadrons la toilette et sommes là pour les rassurer. Notre objectif est de toujours permettre à ceux qui en ont les capacités d’effectuer leur propre toilette afin qu’ils conservent leur autonomie le plus longtemps possible. »

« Après les soins d’hygiène, nous veillons à l’entretien de la chambre, qui sera ensuite approfondi par les ASH (Aide sociale à l’hébergement). Nous faisons le lit, vérifions que les sonnettes fonctionnent et nous descendons le linge. »

Les transmissions

« Tous les matins vers 11h00, c’est le moment des transmissions avec l’ensemble du personnel soignant : les infirmières, l’infirmière coordinatrice (IDEC), le médecin coordonnateur, la cadre de santé, l’ergothérapeute… Nous transmettons toutes les informations importantes concernant chaque résident. »

Le déjeuner

« Le midi, nous installons les résidents en salle à manger pour le déjeuner et nous accompagnons ceux ayant besoin d’aide pour manger. »

Les activités de loisirs et les thérapies non médicamenteuses

« L’après-midi est consacré aux activités et aux thérapies non médicamenteuses. Nous pouvons par exemple accompagner l’ergothérapeute en séance de balnéothérapie avec l’un des résidents, ou participer à un atelier bricolage avec l’animatrice. »

Le goûter

« À 16h00, c’est le moment du goûter. Nous sommes présentes pour aider les résidents qui en ont besoin. »

Le dîner et le coucher

« Le soir, nous accompagnons les résidents pour le dîner puis préparons le coucher de chacun. Certains résidents ont besoin de se coucher plus tôt, nous veillons à respecter leur rythme et leurs besoins. »

« Entre tous ces moments forts de la journée, nous sommes à leur écoute et là pour eux, dès qu’ils ont un besoin ils nous appellent et nous passons régulièrement vérifier que tout va bien dans les chambres », explique Soumaya Saïd. « Chaque jour est unique et bien rempli ! »

Plus d’articles

Direction et relation familles
05/04/2024

Direction et relation familles

Le directeur d’établissement comme le responsable relation familles vous accueillent et sont toujours disponibles pour répondre à vos questions.
153 vues
Accueil et Administration
05/04/2024

Accueil et Administration

Les chargés d’accueil des maisons Korian, présents en roulement du lundi au dimanche vous reçoivent, vous orientent et vous accompagnent avec ou sans rendez-vous.
129 vues
Hôtellerie et restauration
05/04/2024

Hôtellerie et restauration

Prendre soin de nos seniors, c’est aussi le rôle des équipes hôtellerie-restauration, qui s’investissent pour offrir aux résidents des prestations de haute qualité.
153 vues
Nos équipes médicales
05/04/2024

Nos équipes médicales

Nos maisons de retraite sont constituées d’une équipe médicales multidisciplinaire accompagnant les résidents 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
264 vues
L’animation et la vie sociale
05/04/2024

L’animation et la vie sociale

Nos maisons de retraite sont de vrais lieux de vies ! Découvrez l’importance de l’animation en Ehpad et les nombreux temps forts qui rythment la vie des résidents.
104 vues