DERNIÈRE MISE À JOUR : 17/04/2024

Le projet d’accueil personnalisé (PAP) en EHPAD Korian

Partager cette page :
Le projet d’accueil personnalisé (PAP) en EHPAD Korian

Le projet d'accueil personnalisé permet de définir précisément l’ensemble des besoins de la personne accueillie et de recueillir son avis, ses souhaits, ses envies.

Qu’est-ce que le projet d’accueil personnalisé (PAP) ?

Dans les maisons Korian, tous les résidents bénéficient d’un projet d’accueil personnalisé dans les trois mois qui suivent leur arrivée. Le projet d’accueil personnalisé est le projet du résident. Connaître son avis, ses souhaits, ses envies et recueillir ses besoins est une priorité. Ce projet se construit à trois : l’équipe pluridisciplinaire médico-soignante de l’établissement, le résident et sa famille. Explications avec Priscilla Clot-Faybesse, médecin gériatre et directrice médicale territoriale du groupe Korian.

Projet d’accueil personnalisé : définition

Le projet d’accueil personnalisé (PAP), également appelé projet personnalisé (PP), est une initiative mise en place dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) en France. Ce projet d’accueil permet de définir précisément l’ensemble des besoins de la personne accueillie en EHPAD en matière d’accompagnement et d’assistance.

Il témoigne explicitement de la prise en compte des besoins, des souhaits et des centres d’intérêtde la personne ainsi que de la mise en œuvre d’actions concrètes.

Le Dr Clot-Faybesse précise toutefois que les équipes veillent « à laisser le temps nécessaire à chaque résident de s’adapter à son nouvel environnement avant de constituer le projet d’accueil personnalisé. L’objectif est qu’il soit réellement adapté à ses besoins. C’est pour cela que la procédure s’échelonne sur trois mois. »
 

Le cadre réglementaire

Le projet d’accueil personnalisé (PAP) est une des mesures concrètes de la loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale. Cette loi redonne une place centrale à la personne accueillie (et/ou à son représentant légal, selon les situations) dans l’élaboration de son projet d’accompagnement.

La loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement renforce ce principe et prévoit un projet d’accueil personnalisé pour chaque résident dès son entrée en maison de retraite. Elle renforce également la procédure d’acceptation du contrat de séjour afin de s’assurer du consentement de la personne accueillie, de la connaissance et de la compréhension de ses droits. Enfin, la Haute autorité de santé (HAS) inscrit également le projet personnalisé dans ses recommandations aux EHPAD comme dynamique du parcours d’accompagnement des résidents.

Une fois constitué, le projet d’accueil personnalisé doit aboutir à un avenant au contrat de séjour signé à la fois par le directeur de l’établissement et par le résident et/ou son représentant légal ou sa personne de confiance. Celui-ci doit être signé autant de fois que nécessaire, a minima :

  • Une fois par an pour toutes les personnes vivant en secteur conventionnel dans l’EHPAD ;
  • Tous les 6 mois pour les résidents vivant en espace de vie protégé (EVP).

Les étapes du projet d’accueil personnalisé (PAP)

La construction du projet personnalisé démarre dès la pré-admission et s’étale sur toute la période d’intégration du résident pour se concrétiser avant la fin du troisième mois.

Il se construit à partir de 3 axes principaux :

  • Les goûts, les souhaits et les centres d’intérêt de la personne ;
  • Ses capacités ;
  • Ses besoins et ses risques en matière médicale et de soins.

Le recueil des souhaits et des besoins

Dès la pré-admission, les équipes recueillent un certain nombre d’éléments concernant l’histoire, les habitudes de vie et les centres d’intérêt du futur résident à travers un document appelé « Mieux vous connaître ». Ce document est remis au futur résident ou à ses proches dès la visite de pré-admission. Il est ensuite complété progressivement au cours du premier mois d’entrée.

Pendant toute la période d’intégration de la personne accueillie, les intervenants qui composent l’équipe pluridisciplinaire de l’établissement réalisent des évaluations et des entretiens individuels pour apprendre à mieux la connaître, appréhender ses besoins et ses risques gériatriques.

La concertation

À l’issue de cette période d’évaluation et de ces entretiens, une réunion pluridisciplinaire est programmée. Toute l’équipe pluridisciplinaire se réunit (le médecin, l’infirmière coordinatrice, le psychologue, l’ergothérapeute, le psychomotricien et le soignant référent du résident…) pour mettre en commun les informations recueillies.

Les rencontres régulières avec le résident lui ont permis de s’exprimer. Des propositions ont émergé au fil des échanges.

Les objectifs prioritaires

Deux à quatre objectifs prioritaires d’accompagnement tels que « maintenir le lien social et la citoyenneté de la personne » ou encore « accompagner au quotidien l’anxiété du résident de jour comme de nuit » sont établis. Ces objectifs concernent les sujets les plus prégnants de la personne. En fonction de chacun, ces objectifs pourront être plus axés sur des soins médicaux, sur la vie sociale, ou encore sur le confort et la qualité de vie afin d’élaborer un projet d’accompagnement totalement personnalisé.

Ce projet inclut également l’accompagnement de nuit, notamment pour les personnes ayant des troubles du comportement. Dans ce cas, un objectif prioritaire du projet sera dédié à l’accompagnement de ces troubles du comportement nocturne. L’objectif est d’améliorer le bien-être et le confort du résident durant la nuit pour qu’il gagne en sérénité.

Les actions concrètes

Ces grands objectifs sont ensuite déclinés et personnalisés en plusieurs actions très concrètes en lien avec les habitudes de vie, les centres d’intérêt et les envies du résident. Le Dr Clot-Faybesse souligne qu’il est très important que ce projet « mette en valeur les capacités préservées du résident. L’objectif est de maintenir au maximum l’autonomie de chacun le plus longtemps possible à travers des actions personnalisée. »

Ces actions concrètes se déclinent en grande majorité par des accompagnements non médicamenteux. Les maisons de retraite Korian privilégient des activités qui permettent aux résidents de garder leur autonomie en stimulant au maximum leurs capacités cognitives, comportementales et fonctionnelles.

La mise en œuvre du projet

Après cette concertation, une proposition de projet est faite. Puis, celle-ci est discutée de nouveau avec le résident et sa famille. Le projet peut encore être modifié si des objectifs ou des actions ne correspondent pas réellement aux souhaits ou aux besoins du résident. Ce projet n’est contractualisé qu’une fois que tout le monde est d’accord.

Le projet d’accueil personnalisé est ensuite diffusé à toutes les équipes. L’établissement s’engage alors à faire vivre ce projet et à mettre en œuvre toutes les actions proposées.

L’actualisation régulière du projet

Le projet d’accueil personnalisé est réévalué et réactualisé très régulièrement, à chaque évolution de l’état de santé, de l’autonomie et des souhaits de la personne. Lorsqu’il y a un changement, quelle qu’en soit la raison, le projet d’accueil personnalisé est actualisé afin de mettre en place de nouvelles actions concrètes correspondant au(x) besoin(s) actuel(s) du résident. En l’absence de changement, il est réévalué et réactualisé a minima tous les ans pour les personnes séjournant en unité conventionnelle, et tous les six mois en espace de vie protégé (EVP).

L’essentiel à retenir

À travers ce projet d’accueil personnalisé et les actions concrètes mises en place, nous cherchons à :

  • Percevoir la personne dans tout ce qu’elle est encore capable de faire ;
  • Favoriser son bien-être ;
  • Maintenir son autonomie le plus longtemps possible ;
  • Valoriser chacune de ses actions.

Plus d’articles

Les nouvelles technologies au service des résidents
27/05/2024

Les nouvelles technologies au service des résidents

Les nouvelles technologies offrent de belles opportunités pour améliorer le bien-être des résidents en leur permettant de garder un lien privilégié avec leurs proches, tout en optimisant leur prise en soin. C’est pourquoi nous avons décidé il y a quelques années d’inscrire les solutions innovantes au cœur de notre offre pour les résidents, en mettant toujours l’Humain au cœur de cette démarche numérique.
113 vues
L’accueil en situation d’urgence
02/05/2024

L’accueil en situation d’urgence

L’accueil en situation d’urgence en maison de retraite est une des solutions proposée par Korian. Trouver une place en urgence en EHPAD permet de soulager ses aidants ou de pallier une situation imprévue
64 vues
Séjours de longue durée
29/04/2024

Séjours de longue durée

L’EHPAD accueille les ainés en perte d’autonomie en leur offrant un accompagnement, un parcours de soins et de bien-être personnalisés. 
446 vues
Qu’est-ce qu’une maison de retraite ?
26/04/2024

Les maisons de retraite Korian

Korian vous accompagne et vous conseille dans le choix de votre maison de retraite.
113 vues
Les unités Alzheimer dans les maisons de retraite
18/04/2024

Les unités Alzheimer dans les maisons de retraite

Avec plus 1,2 million* de personnes touchées par la maladie d’Alzheimer en France, les EHPAD ne cessent de s’adapter et de proposer des solutions sur mesure. Lorsque le maintien à domicile d’un parent ou un proche âgé atteint de la maladie d’Alzheimer est devenu trop difficile, l’accueil en maison de retraite médicalisée spécialisée doit être une solution adaptée. La majorité des EHPAD est en mesure d’accompagner ces personnes fragiles et dépendantes.
86 vues